Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tendinite tendon d’achille chez le coureur à pied

tendinite tendon d’achille

Article mis à jour et modifié le 26 mars 2023

Les coureurs à pied ne sont pas à l’abri de la tendinite tendon d’achille.

À quoi est dû ce mal ? Comment le traiter et le prévenir ? Les détails…

C’est l’un des plus gros points faibles des coureurs à pied.

La tendinite tendon d’achille est souvent dûe à un surmenage provoqué par une pratique sportive intensive.

Tu dois savoir reconnaître les appels au secours lancés par ton corps.

Tendinite tendon d’achille : quelques définitions s’imposent

Avant de donner les traitements et nos conseils…

Et les moyens de prévention pour cette blessure ?

Il est nécessaire de la définir.

Qu’est-ce que le tendon d’Achille ?

Au niveau du mollet, il y a des muscles.

Le tendon terminal de cet ensemble de muscles est appelé par les médecins le tendon d’Achille.

On utilise également un autre nom pour désigner cette partie du pied : tendon calcanéen.

Il a d’excellentes propriétés élastiques.

Voici quelques détails sur ces dimensions : en moyenne 15 cm de longueur et 1,5 cm d’épaisseur.

Le corps humain a ses faiblesses : tendinite du tendon d’achille

Tendinite du tendon d’achille : une région si vulnérable

Le tendon d’Achille est indispensable à nos mouvements, que ce soit durant la marche ou à la course à pied.

Son intégrité peut être fragilisée par de nombreux maux.

Ceux-ci peuvent survenir à n’importe quel moment, notamment chez le coureur à pied.

Raison pour laquelle, il convient d’être aux petits soins de ses petons tout en adoptant des actes de prévention.

Par exemple, le coureur peut souffrir d’une tendinite d’Achille.

Pour faire plus simple, on dira que ce mal est une inflammation du tendon d’Achille.

Elle se caractérise surtout par des microruptures des fibres de ligaments.

Cette inflammation fait souffrir le coureur à pied.

Elle met également fin à son activité sportive, le temps d’être traité et de retrouver l’intégrité du tendon calcanéen.

>> Faut-il courir avec semelles orthopédiques ?

Le talon en sport est fragile

Détails sur la tendinopathie d’achille

Bien sûr, il s’agit d’une inflammation qui fragilise le tendon calcanéen.

Mais, il convient que chaque sportif soit aussi situé sur les causes et les différents symptômes.

Cela est nécessaire afin d’éviter de la confondre avec d’autres affections qui touchent le pied.

En ce qui concerne les causes, les spécialistes de la traumatologie du sport en énumèrent plusieurs.

D’abord, elle peut apparaître à la suite d’une sollicitation excessive du pied.

Et elle peut être provoquée par un surentraînement ou une pratique sportive abusive.

La tendinite d’Achille est le résultat d’un surmenage du tendon.

Elle peut être due au poids, surtout chez les coureurs en surpoids.

Chez ces personnes, le pied encaisse un poids excessif lors des foulées.

D’où l’apparition de lésions dans la région du tendon calcanéen.

Sur le banc des accusés, il y a le port de chaussures inappropriées à la course.

C’est pourquoi les médecins recommandent de bien s’équiper lors de la course à pied. Running, jogging, marathon…

Autant d’activités sportives où bien se chausser est primordial.

C’est quoi au juste la tendinite d’Achille ?

Voilà une question dont les coureurs à pied souhaiteraient obtenir une réponse claire et précise.

>> Un article complémentaire à découvrir : les 4 blessures au mollet du sportif

Tendinite du tendon d’achille : gravités différentes

Elle se manifeste souvent par des douleurs qui apparaissent après l’entraînement.

Et il arrive aussi que ça se produisent quand tu es au repos ou pendant l’effort.

On compte différents stades de gravité.

Le premier niveau, c’est quand les douleurs disparaissent rapidement après une période de repos.

Dans le second stade, les douleurs se manifestent au début et à la fin de la course.

On est au troisième stade de gravité, lorsque les douleurs se manifestent de façon permanente. On ressent les douleurs tout au long du jour, même sans solliciter le pied atteint.

Le dernier stade de gravité est caractérisé par une rupture du tendon calcanéen. 

C’est la rupture du tendon d’Achille.

>> Découvre quelle est la meilleur chaussure pour semi marathon par ici !

Rupture du tendon d’achille

Les différents traitements en cas de tendinite du tendon d’Achille

Divers éléments peuvent être à l’origine de cette blessure.

En fonction des lésions, les douleurs sont plus ou moins graves.

Mais, lorsque l’inflammation apparaît, il existe des traitements efficaces pour vaincre les douleurs.

Savoir reconnaître une tendinite du tendon d’achille

Coureur à pied, la moindre douleur au tendon ne veut pas forcément dire que tu souffres d’une tendinite d’Achille.

De plus, il faut savoir quand consulter un médecin pour des soins d’urgence.

Il faut penser tout de suite à une tendinite, si tu ressens une douleur progressive au commencement ou après l’activité physique.

Il peut s’agir d’une douleur subite après la course.

Le tendon devient sensible au toucher.

Au cours d’une consultation, le médecin te situera sur la gravité du mal.

Consulte rapidement en cas de craquement ou de récidive.

Dans certains cas, les douleurs ne sont pas la résultante d’une tendinite d’Achille.

On indexe parfois une fracture de fatigue ou une ampoule naissant entre l’os et la peau.

Seul un médecin saura mieux t’évaluer et proposer un traitement adéquat.

Le running sollicite les tendons, le mollet, la cheville plus qu’un autre sport

Les 3 signes avant-coureurs de la tendinite d’Achille

Voilà nos conseils issus du « terrain » :

La tendinite d’Achille est une blessure fréquente chez les coureurs et les athlètes qui se caractérise par une inflammation du tendon d’Achille.

Cependant, même les personnes moins actives peuvent être affectées par cette blessure.

Il est donc essentiel de savoir identifier les signes avant-coureurs pour pouvoir la traiter rapidement et éviter qu’elle ne s’aggrave.

Lorsque tu commences à ressentir une douleur sourde ou lancinante dans le tendon d’Achille ou autour du talon, cela peut être le premier signe de la tendinite d’Achille.

La douleur peut apparaître progressivement ou soudainement, et peut être plus intense le matin ou après une activité physique.

Un autre signe précoce de la tendinite d’Achille est la raideur du tendon.

Si tu remarques que ton tendon est raide ou que tu as du mal à bouger ton pied ou ta cheville, cela peut indiquer que cette blessure est en développement.

L’enflure est également un signe commun de la tendinite du tendon d’Achille.

Si tu observes une enflure autour de ton talon ou de ton tendon d’Achille, cela peut être le signe d’une inflammation en cours.

Si tu ressens une douleur ou une raideur dans le tendon d’Achille, il est important de prendre une pause dans tes activités physiques et de consulter un médecin.

Le traitement précoce de la tendinite d’Achille peut aider à prévenir les complications à long terme, telles qu’une rupture du tendon.

Examen clinique et fragilité pour une consultation ?

Tendinite du tendon d’achille : quels traitements apporter ?

Le médecin établit son diagnostic en faisant appel à plusieurs outils.

Ce sont : IRM, la radio ou l’échographie.

La prise de sang peut être recommandée par le spécialiste.

Les outils d’imagerie lui permettent d’établir un diagnostic fiable et de déterminer de manière judicieuse l’ampleur de la tendinite.

Le traitement d’une tendinite d’Achille débute par la mise au repos de la jambe touchée.

Évite toutes les actions qui sollicitent le tendon calcanéen.

Et ton médecin te prescrira certainement des antalgiques dans le but de calmer la douleur.

Tu peux aussi miser sur le froid pour les limiter.

Tu dois disposer de la glace dans un linge, puis l’appliquer sur la région douloureuse.

On trouve en pharmacie des poches de glace.

Des étirements en douceur peuvent être recommandés. 

Maintenant, il y a de nouveaux protocoles qui ont fait leur apparition avec de nouvelles recommandations, comme celui de la Clinique des Coureurs : Peace et Love.

Tu as aussi le protocole Stanish qui aide à guérir des tendinites d’Achille.

(Si ça t’intéresse, tu as toutes les infos dans cet autre article…)

Un sujet qui a des tendinopathies ?

Tendinite du tendon d’achille : un professionnel te parle

Daniel Benjamin (podologue sportif, www.podologue-paris.com) :

La douleur que ressent le sportif est due à un excès de traction et de contraintes mécaniques que subit le tendon d’Achille.

Le tendon d’Achille dans le système a donc pour rôle de faire décoller le talon, contrôler l’avancée de la jambe et creuser la plante du pied par effet de treuil de l’aponévrose plantaire.

Je te laisse donc imaginer les forces et les contraintes mécaniques que subit ce tendon, elles sont colossales.

Il faut également savoir que le triceps sural est une combinaison musculaire très riche en fibres de collagènes qui sont des fibres rétractiles.

Et donc qui entraine une perte d’élasticité du système augmentant l’excès de traction du tendon d’Achille, on parle alors d’hypo extensibilité tricipitale.

Les étiologies de la tendinite achilléenne sont nombreuses et doivent bien être identifiées pour le bon traitement du sportif.

L’origine du mal ?

Pour commencer on ne le répétera jamais assez, mais étire-toi bien pour lutter contre l’hypo extensibilité tricipitale et bois beaucoup d’eau avant, pendant et après l’effort.

Les trentenaires ayant quelques kilogrammes en trop et faisant du sport de manière irrégulière avec des efforts brutaux sont particulièrement sujets à ce problème.

Est-ce un âge moyen pour l’apparition de cette tendinite du tendon d’achille ?

La répétition du même geste sportif déclenche la pathologie, une paire de chaussures ainsi une technique de course inadaptée peuvent également être à l’origine du problème on parle alors de « technopathie »

(La foulée hyper pronatrice peut être un danger pour le tendon d’Achille).

Le surentrainement, la course sur sol dur, la prise de certains médicaments ou encore une mauvaise alimentation sont également des étiologies à prendre en compte.

Les troubles statiques du pied peuvent également être à l’origine de la tendinite.

Dans le cas d’un pied plat ou pied valgus (pied hyper pronateur) l’affaissement du médio pied entraine un excès de traction de l’aponévrose plantaire et donc de tout le système suro-achilléo-calcanéo plantaire pouvant déclencher la pathologie.

Dans le cas d’un pied creux (pied cambré) la verticalisation du calcanéus entraine un excès de traction direct sur le tendon d’Achille ce qui est un facteur favorisant de la tendinopathie.

Comment marche la prise en charge de la tendinite du tendon d’achille

Les solutions possibles

Une approche pluridisciplinaire coordonnée par le médecin traitant doit être mise en place pour appréhender cette pathologie et amener le sportif vers la guérison.

Il faut identifier l’origine du problème (tendinopathie d’achille, mauvaise chaussure, surentrainement, manque d’hydratation ou étirement) et la supprimer.

En cas de persistance du problème, le kinésithérapeute prendra le relais et utilisera une palette de techniques pour faire céder la tendinite.

Comme l’utilisation d’huiles de massage.

Il faudra également porter des semelles orthopédiques pour corriger les troubles statiques du pied en contrant l’hyper pronation du pied et en raccourcissant la course du système suro-achilléo-calcanéo plantaire.

En cas de persistance de la pathologie, le chirurgien pourra effectuer un « peignage » du tendon.

En cas de rupture le traitement relève de la chirurgie orthopédique, le podologue et le kinésithérapeute interviendront pendant la phase de rééducation.

Retrouve maintenant l’expertise du podologue sportif dans notre guide très complet sur les chaussures de running ou de trail.

La solution ultime : les ondes de choc ?

Les ondes de choc sont une méthode de traitement de la tendinite d’Achille qui gagne en popularité en raison de son efficacité.

Les ondes de choc sont des impulsions sonores qui sont appliquées sur la zone touchée, stimulant la circulation sanguine et la régénération des tissus.

Une étude menée en 2007 par Rompe et al. a examiné l’efficacité des ondes de choc pour le traitement de la tendinite d’Achille.

Les résultats ont montré que 69% des patients ont connu une amélioration significative de leur douleur et de leur fonctionnement, et que 39% des patients ont été complètement guéris après un traitement par ondes de choc.

Il y a eu une étude menée en 2017 par une équipe de chercheurs australiens et publiée dans le Journal of Foot and Ankle Research.

L’étude portait sur l’efficacité des ondes de choc pour le traitement de la tendinite d’Achille.

Les chercheurs ont mené une analyse de 17 études antérieures sur l’utilisation des ondes de choc pour traiter la tendinite d’Achille.

Les résultats de cette analyse ont montré que les ondes de choc étaient efficaces pour réduire la douleur et améliorer la fonction chez les patients atteints de tendinite d’Achille.

En particulier, les patients qui avaient reçu des ondes de choc avaient des scores de douleur significativement plus faibles que ceux qui avaient reçu un placebo.

Dans cette étude, les patients ont été évalués à l’aide de l’American Orthopaedic Foot and Ankle Society Ankle-Hindfoot Scale (AOFAS), qui est une échelle de mesure couramment utilisée pour évaluer la fonction de la cheville.

Les scores AOFAS ont augmenté de manière significative chez les patients traités par ondes de choc, passant d’une moyenne de 63,2 avant le traitement à 94,2 après le traitement.

Cela représente une amélioration de plus de 30 points sur l’échelle AOFAS, ce qui est considéré comme une amélioration cliniquement significative.

Tendinite du tendon d’achille : priorité à la prévention

Je suppose que tu n’as pas envie d’arriver jusqu’à l’extrême avec la rupture du tendon d’Achille ?

La prévention évite bien de maux.

Je te donne ici quelques conseils en vrac.

Il est question de faire certains gestes avant et après la course à pied.

Pense aussi à utiliser un équipement convenable pour courir et protéger tes muscles (comme le mollet) des impacts de ta foulée.

Lesquels ?

Des gestes simples pour prévenir le mal

Fais un bon échauffement avant de te mettre à courir.

Il existe une multitude d’exercices que tu peux faire debout ou en position assise, et qui ne te demande pas un effort de dingue.

N’oublie pas de faire des étirements soigneux après chaque effort.

Bois une bonne quantité d’eau. Le tendon devient fragile lorsque le corps est mal hydraté.

La quantité journalière recommandée se situe entre 1,5 et 2 litres.

On évitera tout surmenage du tendon par la pratique excessive de sport.

La méthode ULTIME pour prévenir les blessures ? Et le surentrainement ?

Il n’est jamais facile de savoir si l’on en fait trop ou pas assez aux entrainements.

Si la fatigue que nous ressentons est normale ou c’est déjà un signal d’alerte.

C’est plus encore le cas lorsque nous avons un petit « bobo », une petite gène musculaire qui arrive.

Doit-on continuer ou ralentir les entrainements ?

C’est d’autant plus compliqué d’apporter une réponse parce que la solution est avant tout individuelle.

Et c’est pourquoi tu as besoin d’outils faciles à utiliser et qui te permettent de savoir où tu en es exactement.

La blessure, le coup de mou, le surentrainement, tu peux les anticiper et donc les éviter.

N’importe quel sportif peut éviter la séance de trop avec ce que je te propose en dessous :

Des chaussures au top

Bien dans ses chaussures pour courir, voilà le leitmotiv qui doit guider chaque coureur à bien choisir.

Comment faire le bon choix ?

Des semelles souples, un talon bien dimensionné, un confort impeccable…

Ce sont des critères à prendre en compte pour un meilleur choix.

De telles chaussures pour courir sont susceptibles de mieux protéger tes muscles comme le mollet ou la cheville.

D’ailleurs, plusieurs marques de chaussures de sport ont fait de ces critères une priorité.

Pour bien choisir tes chaussures de running ou de trail, la SOLUTION est notre guide qui te donnera toutes les réponses à tes questions.

Et en plus, il est gratuit.

Si tu le souhaites, découvre ce qui t’attends en suivant ce lien.

As-tu déjà été victime d’une tendinite du tendon d’achille ?

Qu’as-tu fait pour la soigner ?

Partage ton expérience en nous laissant un commentaire ci-dessous.

Sportivement

Jean-Marc, Préparateur Mental, Conseiller Running & Nutrition

Et les mots clés associés à l’article : tendinite du tendon d’achille – tendinite du tendon d’achille traitement – tendinite chronique du tendon d’achille – tendinite du tendon d’achille symptomes – tendinite du tendon d’achille traitement naturel – tendinite du tendon d’achille cause – tendinite du tendon d’achille combien de temps de repos – tendinite du tendon d’achille anti inflammatoire – tendinite du tendon d’achille course a pied – tendinite du tendon d’achille chronique – tendinite du tendon d’achille causes – tendinite du tendon d’achille durée – tendinite du tendon d’achille diagnostic – tendinite du tendon d’achille que faire – guérir tendinite du tendon d’achille – soigner la tendinite du tendon d’achille

7 réponses

    1. Bonjour,
      Tout à fait, d’ailleurs, on prépare un article sur la cryo.
      Le seul souci, c’est que ce n’est pas remboursé 🙂
      Mais comme je suis contre les médiacaments….
      A bientôt,

    1. Bonsoir Gilles,
      Peux-tu nous en dire plus sur le protocole de Stanish ?
      Pour le repos, selon moi, tout va dépendre de tes sensations, dans un premier temps, jusqu’à consultation du doc, du podologue, je pense qu’il faut stopper la course à pied (mais faire pk pas du home trainer ou autres activités sportives sollicitant moins les tendons).
      Après consultation et début du traitement, oui, il faut continuer à faire du sport.
      Bonne soirée,

    2. J’ai également récupéré d’une tendinite du tendon d’achille grâce à la méthode « stanish », qui consiste à travailler en excentrique. Mais par contre, pas d’activité sportive autre pour moi (ça dépend surement du stade d’évolution de la tendinite), et il faut suivre le protocole sans vouloir bruler les étapes.
      Je continue, même sans pb, à faire des séances de renforcement musculaire avec cette méthode en prévention, et depuis, plus de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *