Equipement course a pied : conseils pour l’hiver

 Cet article vous livre quelques conseils pour votre equipement course a pied et pour passer un hiver au chaud.  

Equipement course a pied : Vive l’hiver !

Ah la neige, la pluie plus présente, les températures fraîches, voire glaciales, les journées plus courtes et du coup, les activités sportives en nocturne plus fréquentes, la boue, l’humidité, les flaques d’eau ou les plaques de verglas, etc..

Voilà un petit récapitulatif des principales causes qui peuvent nous empêcher de pratiquer nos sports.

Je vais essayer dans cet article de vous donner quelques pistes pour vous aider à mettre le nez dehors 🙂
Je vais distinguer deux pratiques selon que vous êtes à pied et / ou en vélo.

Il est vrai que l’equipement course a pied en périodes hivernales n’est pas évident: vent ou pas, la pluie par intermittence, un coup on a trop chaud, un autre coup on a très froid…

Equipement course a pied : Le principe des 3 couches

Vous avez déjà entendu parler des 3 couches. Mais c’est quoi au juste ? Voilà ce que vous devez retenir.

Equipement course a pied : la 1ère couche

Au plus près du corps vous obterez pour un tee-shirt à manche courte.

Surtout, ne prenez pas un vêtement en coton, car une fois que vous commencez à transpirer, l humidité est coincée et ne peut s évacuer.

Vous devez donc privilégier un tee-shirt technique.

Equipement course a pied : la 2ème couche

En deuxième couche, c’est à ce moment précis que vous devez faire « parler » votre expérience sportive et vous adaptez aux conditions climatiques.

Vous ne devez pas trop vous couvrir sinon vous risquez d’avoir trop chaud.

Il vaut mieux d’ailleurs commencer en ayant légèrement froid, car vous vous réchaufferez en quelques minutes.

Si les températures sont assez clémentes (au-dessus de 5 degrés), vous pouvez opter pour un deuxième tee-shirt.
Mais à manche longue ou alors une veste légère.

Si le vent ou la pluie sont de la partie, préférez alors une veste adaptée à ces intempéries.

Equipement course a pied : la 3ème couche

Quand les températures chutent et se rapprochent de zéro (voire négatives) vous pouvez choisir entre 2 couches (tee-shirt + polaire).
Ou bien les 3 couches.

Les différentes couches agissent et retiennent le froid comme pour une maison. Cela dépendra de votre sensibilité au froid.

Vous pouvez aussi choisir des vêtements avec des fermetures éclair pour ventiler et réguler la chaleur.

C’est particulièrement utile si vous avez mal évalué la situation météorologique et que vous vous êtes habillé trop chaudement.

Equipement course a pied : Voici un exemple de vêtement très utile durant les périodes froides. Disponible chez I-Run

Equipement course a pied : Voici un exemple de vêtement très utile durant les périodes froides. Disponible chez I-Run

Equipement course a pied : protégez vos extrémités !

Si se protéger le haut du corps est important, le plus primordial est de protéger les extrémités.
A savoir les mains et surtout la tête ou la perte de chaleur est la plus énorme.

Si vous transpirez trop à ces endroits-là, vous risquez le coup de froid.
Il ne faut pas hésiter à investir dans un bonnet technique ou des gants adaptés.

Personnellement j’utilise souvent un buff. Qui a l avantage d’être multi fonctions et peut aussi bien protéger votre tête (et les oreilles) ou votre cou.

Pour les gants, il faut les choisir fonctionnels. Pour que vous soyez capable de vous ravitailler en boissons ou solides sans les enlever.
Souvent les gants des cyclistes ou ceux des Vététistes sont les plus appropriés, pensez-y !

Equipement course a pied : le collant est de rigueur





 

Pour vos jambes, sans aucune hésitation possible, c’est le collant que vous choisirez. Vous pouvez proscrire short, cuissard ou corsaire.

Car même si vous n’êtes pas frileux des jambes, le froid prolongé durant un long moment agresse la peau, les tissus musculaires ou encore les os.

Il est donc inutile de jouer avec sa santé.

Tous votre equipement course a pied pour l’hiver doivent être perméables à l’air et vous permettre de conserver la chaleur.

Equipement course a pied : et quid pour les chaussures ?

Pour les chaussures, la question que vous pouvez vous poser est l’utilisation de chaussures en gore tex.

Le seul problème de ces chaussures est que si par mégarde de l eau pénètre à l intérieur, elles n’évacueront pas cette eau.

Vous devez être méfiant si vous traversez un cours d’eau. Ou quand la neige est très profonde et molle, ou encore si les flaques d’eau sont nombreuses.
Si cela vous arrive, vous serez obligé de déchausser pour enlever toute l’eau.

Personnellement je préfère utiliser des chaussures de trail “ “normales “ qui éliminent très bien l’eau.
Surtout qu’il est préférable de courir dans l’eau ( à condition bien sûr de ne pas avoir tout le pied recouvert d’eau) que de courir dans la boue et faire une glissade…

Si vous aimez courir sur la neige, le rajout de chaines pour les pieds peut s’avérer utile si vous désirez assurer votre stabilité et votre sécurité.

bouton chaussures trail

Equipement course a pied : option à bicyclette

Les mêmes principes que pour la pratique de la randonnée ou de la course s’appliquent. Vous devez utiliser des vêtements appropriés à cette pratique.
En optant par exemple pour des tenues plus épaisses dans le but surtout de vous protéger du vent et de l’air frais.

Si vous avez froid aux pieds, n’hésitez pas à investir dans des surchaussures.
Ces petits bouts de tissu (parfois en gore tex également) font des merveilles et maintiendront une bonne température à vos pieds.

Contrairement à la course à pied, pour la pratique cycliste, vous pouvez opter pour des tenues en gore tex qui vous protégeront efficacement de la pluie.

Par contre, vous vous devez d’avoir des lunettes de protection.

Protection contre le soleil, protection contre le vent, protection contre la pluie ou protection contre les éclats de boue, les lunettes font partie intégrante de la panoplie du parfait cycliste.
Et s’avèrent indispensables.

Equipement course a pied : l’entrainement à la nuit tombée…

La particularité de l’entrainement en hiver est, outre les conditions climatiques souvent difficiles, que la nuit tombe vite.
Très souvent, les entraînements ont lieu à ce moment là, lorsque la nuit tombe.

Vous devez alors améliorer votre visibilité vis à vis des autres usagers de la route ou de la nature : cyclistes, véhicules automobiles.

Pour cela le gilet fluo s’avère très utile voire indispensable.
A noter également, que les marques de vêtements de sports ont intégré ce paramètre et proposent souvent des tenues avec des bandes réfléchissantes.

Mais il vaut mieux prévenir que guérir, n’hésitez pas à investir dans un gilet ou une veste fluo pour être plus en sécurité.

© MP2 - Fotolia.com : Vous êtes protégé contre le froid et vous serez vu la nuit...bravo !!!

© MP2 – Fotolia.com : Vous êtes protégé contre le froid et vous serez vu la nuit…bravo !!!

Et aussi bien voir !

Equipement course a pied : Les frontales Petzl ont une bonne réputation dans les pelotons de coureurs. Disponible chez I-Run

Equipement course a pied : Les frontales Petzl ont une bonne réputation dans les pelotons de coureurs. Disponible chez I-Run

Après s’être rendu visible, il vous faut voirSi vous courez en ville, une petite lampe de poche ou lampe frontale peut faire l’affaire.

Si vous courez en nature ou bien sur des routes dépouvues d’éclairage, il vous faudra investir dans une lampe frontale.
Avec ampoules LED,  une bonne autonomie, un faisceau orientable et réglable, et un maintien confortable et précis

Nous verrons cela dans un prochain article.

Equipement course a pied : une vidéo

Et pour finir sur ce chapitre de l’équipement course a pied et courir la nuit, voilà une petite vidéo sympathique.
Avec des trailers bien connus (faites actualiser si la vidéo n’apparaît pas) :

 

bouton lampes frontales

Quel est votre equipement course a pied pour courir pendant l’hiver ? Comment vous protéger vous ? Dites moi dans les commentaires quel votre budget moyen que vous utilisez pour l’equipement course a pied en hiver.

Si cet article intitulé  » equipement course a pied  » vous a plu, partagez le sur Facebook, Twitter ou Google +

Par Jean-Marc Enguiale, entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5, TC du BEES, formation de base nutrition certifiée CPD.10 clés livre 3D
Créateur de la méthode Courir SEREIN, et du pack Runner & Trailer.

 

Recevez GRATUITEMENT les 10 commandements du coureur avec notre newsletter

Et de nombreux conseils et astuces : entrainement, nutrition, matériel.

 

 

bannière336x280-10cles

Entrainement-trailer-336-x-280

Et les mots clés associés à l’article : Equipement course a pied – equipement course a pied hiver – equipement course a pied nuit – equipement course a pied debutant – equipement course a pied trail – équipement course à pied – équipement course à pied hiver – équipement course à pied froid – conseil equipement course a pied – equipement de course a pied – equipement pour la course a pied – quel equipement pour la course a pied

Please follow and like us:

About the Author Jean Marc

Coureur et trailer avec une expérience de plus 25 ans d'expérience. Entraineur FFA 1er niveau et Triathlon BF5. TC du BEES. Formation de base nutrition certifiée CPD. Nous souhaitons vous aider à progresser en course à pied, à franchir un cap et à ressentir les bienfaits de cette pratique sportive.

  • Sandra Sineux dit :

    Après avoir couru 12km par – 6° en VFF sans chaussette, j’ai eu la peau au niveau des talons d’achille qui on saigné et qui avaient des écorchures horizontales.
    Je n’ai d’abord pas compris pourquoi…..
    Je confirme, le froid avait agressé les tissus.
    le seul souci, je ne supporte pas les chaussettes…

    • Jean Marc dit :

      Bonsoir Sandra,

      Quand tu dis que tu supportes pas les chaussettes, c’est que les chaussettes de course ou pour les chaussettes pour la vie de tous les jours ?

      – 6°C…tu as du courage pour aller courir quand même 🙂

      Bonne soirée,

  • […] chacune des saisons. Il y a quelque temps en arrière, j’avais écrit un article intitulé « Sportifs : l’hiver est là mais sortez quand même ! » où je mettais en avant le principe des 3 couches. Et comme je parle aujourd’hui de la marque […]

  • Jean-Pierre dit :

    Attention au choix des couvres-chaussures, j’en ai en néoprène qui sont efficaces contre le froid mais se gorgent d’eau lorsqu’il pleut. Mieux vaut avoir deux modèles différents suivant les conditions climatiques ou une paire de chaussures montantes de VTT qui allieront les deux protections.

  • Gian-Pietro dit :

    Personnellement, pour la première couche, je pense qu’il est préférable de porter un tee-shirt technique à manches longues (ODLO Warm par exemple qui garde bien au chaud et évacue aussi très bien la transpiration. Sans faire de pub, c’est ce que j’ai trouvé de mieux pour l’hiver) plutôt qu’un tee-shirt manches courtes même technique, surtout quand les températures sont négatives. Lorsqu’il fait vraiment froid, les avant-bras ont besoin d’être gardés au chaud et la seconde épaisseur ne suffit pas. (en tous les cas c’est mon avis).
    En deuxième couche, un tee-shirt manches courtes permettant bien lui aussi l’évacuation de la transpiration est nécessaire mais pas suffisant pour isoler du froid. D’où la nécessité de porter une dernière couche type polaire s’il n’y a pas de vent ou coupe-vent dans le cas d’intempéries (pluie, vent, neige).
    Le plus important en tout cas c’est de bien se couvrir la tête et les mains car c’est par les extrémités que l’on s’enrhume (forte perte de chaleur surtout au niveau du crâne notamment).

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Gian Pietro,

      Oldo est une très bonne marque. J’ai d’ailleurs différents vêtements Oldo que j’utilise en première couche.
      Concernant les avant-bras, je n’ai jamais ressenti le froid à ce niveau là, à part au départ mais à près ca va. Bon, c’est vrai aussi, j’habite en Bretagne, si on a la pluie, on a pas souvent des températures très très froides.
      Et je te rejoins concernant la tête et les mains, à couvrir également et ne pas les négliger.
      Merci pour ta participation 😉

  • Greg dit :

    La vache! 160€ une veste !! On a pas tous les moyens hein (je me fournis au destok’ de chez Decathlon perso)

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Greg,

      Effectivement, 160 euros ce n’est pas donné. C’est pour cela que j’attends toujours les périodes de soldes ou de fin de séries 😉

      Bonne journée

    • Gian-Pietro dit :

      160€ c’est cher c’est vrai. Mais c’est le prix à payer pour avoir quelque chose de qualité.

      Je parlais dans mon précédent message de la marque ODLO et même si effectivement il peut être couteux d’achater une bonne veste de CAP ou des sous-vêtements techniques, il est largement rentabilisé par la durée de vie du produit.
      J’ai un tee-shirt manches longues Warm ODLO de 2007 et il n’a absolument pas bougé. Et pourtant je cours avec 4 fois par semaine en hiver et il a été lavé un certain nombre de fois.
      C’est un achat que je ne regrette absolument pas car comme l’a dit le vendeur, c’est un produit qu’on garde quasiment à vie.

  • Emmanuelle dit :

    Jean Marc,

    Si tu n’as jamais eu froid aux bras en courant, premièrement je t’envie, et deuxièmement c’est que tu n’as jamais couru dans les « vraies » conditions hivernales… 😉

    Je suis du Québec et je cours jusqu’à -15 C. Nous avons des températures qui chutent jusqu’à -30 C au thermomètre et même si certains pratiquent la course à pied même dans ces froids extrêmes (notamment mon conjoint!), moi je préfère faire de la raquette dès que ça descends sous les -15. En raquettes je peux m’habiller très chaudement pour profiter quand même de l’hiver!

    Ceci étant dit j’ai souvent froid aux bras l’hiver (à la course ou en raquettes) et ce, même si je porte 3 couches (une première qui respire, une 2e isolante et enfin un coupe-vent ou un manteau léger). La température pour mon corps est bien mais pas mes bras!

    Il parait que les chandails en laine 100% Mérino font un miracle en sous-couche… je vais m’en procurer un dès ce week-end. A suivre!

    • Jean Marc dit :

      Bonsoir Emmanuelle

      Effectivement, – 15 ou – 30 je connais pas, faut être fou héhéhéhé 😉

      La laine en mérino revient en force, Patagonia en fait d’ailleurs la promotion régulièrement.
      Et tes premières impressions, tu en penses quoi ?
      A bientôt

  • olivia@chauffe eau aci dit :

    très admirative devant vos exploits de sortir avec un froid pareil, de nature frileuse, moi je suis plutôt en hibernation dès que l’hiver plante son nez …

  • Samir dit :

    Alright joli equipement pour ne oas s’arrête de faire du sport.

  • Giaoui dit :

    Salut JM
    Toutes mes godasses,run,trail,sables sont equipees de velcro
    J ai decoupé dans un coupe vent impermeable a 2 balles des guetres sur lesquelles ma couturiere a cousu du velcro pour pouvoir les scratcher derriere.
    La boue et l eau n entrent pas
    Apres les saintelyons qui en fonction des annees sont neige ou boue ,les chaussures sont seches et pas une goutte de boue…….et ca tient chaud
    Si tu veux ,je peux t envoyer des photos
    Bises …Guy

    • Jean Marc dit :

      Bonjour Guy,

      Merci pour ta visite. Tu es le bricoleur-runner le meilleur que je connaisse 🙂
      Oui, je veux bien les photos, mais je te propose mieux : aimerais-tu faire un article tuto avec les photos pour les visiteurs du blog ?
      A bientôt,

  • >